Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Les roses galliques

Publié par



                                        ROSA  GALLICA                         

La rose gallique est originaire d'Europe (Centre et Sud) et a généré d'innombrables hybrides. Vers 1800, il devait y en avoir plus de 1000 variétés. La forme primitive, la rosa gallica pumila a légué son merveilleux parfum à la majeure partie de cette descendance. La plus connue est la rose officinalis ou rose de Provins (également appelée rose des apothicaires) à partir de laquelle on fabriquait l’essence de rose au Moyen Age. La rosa gallica versicolor est une mutation de la rose de Provins et a permis plus tard la création de nombreuses roses panachées. La rosa gallica versicolor est également appelées rosa mundi. Il semble qu’elle doive ce nom à Fayre Rosamonde, la favorite du roi Henri II Plantagenêt. Ce sont des rosiers buissons qui peuvent atteindre 120 cm. La couleur des fleurs va du rose au pourpre violacé en passant par le carmin et le cramoisi. Plusieurs variétés sont striées, mouchetées ou tachetées.






                                                                rosa pumila








                                             
  Rose de provins






                                    rosa gallica versicolor ou "mundi"




Rapide descriptif de la plante :



Ces caractéristiques représentent l'ensemble de la catégorie des roses galliques qui comme vous le savez présentent des variantes dues aux hybridations.

Taille:

Arbustes de 1 m à 1.20 mètres, il n'y a pas de grimpants dans ce groupe. Le port est assez droit et érigé ce qui les différencie des centfeuilles et des damas.

Fleurs :

Le plus souvent doubles et en quartiers, de couleur pourpre; pouvant aller du très pâle ( carné) au très foncé ( violacé). Elles exhalent presque toutes un parfum puissant et agréable. La floraison s'effectue début juin, en retard par rapport aux autres groupes et elles n'ont qu'une seule floraison, elles sont donc non remontantes.

Entretien et soins

Ce sont des roses résistantes aux maladies comme au gel. Leur entretien est plus simple que les autres variétés issues d'autres groupes surtout des roses venant de chine.

Le meilleur moment pour la taille est le mois de juillet après floraison: on a plus de chance d'avoir un nombre élevé de fleurs en taillant à cette époque.
Une taille de printemps en mars est possible mais la floraison sera de ce fait moins abondante.

Ces rosiers n'aiment ni les sols calcaires ni les sols mal drainés.
Ce sont des rosiers puissants qui peuvent tuer leur porte-greffe et s'en affranchir en ensuite drageonner fortement. Il faut donc éliminer les drageons qui risquent de faire dépérir le pied initial.
Les rosiers achetés dans le commerce spécialisé sont presque toujours greffés. La nature du porte greffe est importante selon la nature de votre sol. Le meilleur est rosa canina qui vit longtemps et résiste aux sols calcaires.
Le bouturage des galliques est difficile, le plus simple pour les reproduire chez soi est d'obtenir un spécimen franc de pied à partir d'un spécimen greffé et de procéder par marcottage.






Un obtenteur de roses de France: Jean-Pierre Vibert






Jean-Pierre Vibert (1777 - 1866) fut l'un des plus grands obtenteurs de roses du début du XIXe siècle. D'abord collectionneur amateur dans son jardin de montparnasse à Paris, il décida en 1813 de créer une grande pépinière à Chennevières sur Marne. A la fin de l'empire en 1815, les troupes anglaises ayant saccagé les plantations de Descemet à Saint Denis, il se rendit acquéreur de ce qui subsistait des semis de roses inaugurant ainsi une longue carrière de 35 années. Il fut le premier à se consacrer à la culture exclusve des roses ( mais plus tard y ajoutera la vigne). Il s'intéressa surtout aux roses de France, les galliques mais également aux chine, aux alba, aux damas et portland, aux centfeuilles etc.
Les roses de France, toutefois tinrent toujours une place prépondérante dans  ses obtentions. Son "école de roses" comme on disait à l'époque, c'est à dire sa collection comptait plus de 1100 espèces et variétés en 1831.
A partir de 1839, ils'installa à Angers où il poursuivit la culture intensive des roses aidé d'un chef jardinier nommé Robert qui deviendra lui aussi un grand rosiériste.

Il y demeura jusqu'en 1851 : il avait 74 ans.
Au total, Vibert mit au commerce entre 1815 et 1851 plus de 600 variétés nouvelles. Il en subsiste environ 80.

Il se retira finalement près de Paris à Montfort l'amaury, continua à publier quelques articles sur les roses et peut être à en cultiver certaines. Il mourut en 1866 à l'âge de 89 ans. Il a été un des grands rosiéristes français.
A Angers, ses pépinières furent reprises par Robert, lequel s'associa à un certain Moreau et enfin à partir de 1864, la maison passa au fils de ce dernier dit Moreau-Robert. La grande spécialité des successeurs de Vibert sera au second empire l'obtention de variétés moussues.

( du livre nouvelle encyclopédie des roses anciennes de François Joyaux)





Ma sélection de roses galliques


Celles que j'ai prévu d'acheter :


1. bizarre triomphant ou Charles de Mills




2. La belle sultane





3. le rosier évêque







4. Alain Blanchard ( obtenteur Vibert)



5. Belle de crécy ( obtenteur Roeser)




6. Belle isis ( obtenteur Parmentier)





7. Duchesse de Montebello ( obtenteur Laffay)




8. Hippolyte (obtenteur Parmentier)





9. Rose de la maitre école (( obtenteur Coquereau)





10. belle virginie ( obtenteur fleuriste de Sèvres)





11. pourpre charmant






12. Aimable amie





13. Surpasse tout ( cerisette la jolie)




Celles que je possède : CARDINAL DE RICHELIEU, TUSCANY SUPERB ( voir les articles les concernant sur le blog, catégorie roses galliques) plus récemment achetées : BELLE VIRGINIE et CHARLES DE MILLS.

et les autres .....

De Vibert : Agar, aimable rouge, Antonine d'ormois, duchesse d'Angoulême, duchesse de Buccleugh, Nestor,oeillet flamand, perle des panachées( cottage maid), Ypsilanti, Ambroise Paré, Cosimo Ridolfi, Daphné, duchesse de Berry, mécène, ombrée parfaite, Abailard, Adèle Heu, Alfieri, Ariane, Bérénice, Dona sol, duc d'Orléans, Esther, Eulalie Lebrun, Fanny Elssler, Lucile Duplessis, Lycoris, Malesherbes, Phénice, Pluton, renoncule ponctuée, Turenne, Alain Blanchard


De Descemet : la gloire des jardins, Agathe Fatime, impératrice Joséphine, Adèle, Aglaia, belle Biblis, belle Flore, belle Galathée, belle Hélène, belle pourpre violette, Fanny Bias, le grand sultan, Thalie la gentille
.

De Miellez : beau narcisse, l'invincible, Juliette, pucelle de Lille

De Parmentier ( Belgique) : chapelain d'Arenberg, Désirée Parmentier, Dumortier, rose de Scelfhout, Van ardevelde, cardinal de richelieu,belle Doria, Narcisse de Salvandy, Hippolyte, belle Isis

De Robert : Séguier
De Desprez : belle de Yèbles
De Jacquenet- Bonnefont : bijou des amateurs
De Leconte : Cora, comte de Foy
De Du Pont : la maculée
De François : l'enchanteresse
De Lecoffé : manette
De Moreau-Robert : Montalembert
De Laffay : Néron, duchesse de Montebello
De Mme Hébert : reine des amateurs, président de Sèze
De Delaage : assemblage des beautés
De Guillot fils : belle des jardins
De Roeser : Boula de Nanteuil, belle de Crécy
De Gendron : camaieu
De Robert : Georges Vibert, Charles Quint
De Bizard : gloire de France
De Schwarzkopf (allemagne) : perle de Weissenstein
Des Pays-bas : belle parade, grande et belle, lustre d'église, Napoléon, ombre superbe, palais de Laeken, soleil brillant, belle sans flatterie, ornement de la nature

et les illustres inconnus ou mal connus :

Agatha, Agathe incarnat, Anaïs Ségalas,d'Aguesseau, duc de Guiche, Jenny Duval, Louis-Philippe, petite orléanaise, rose des maures ( sissinghurts castle), tricolore des flandres, tuscany, château de Namur, duc de Fitzjames, Gil Blas, Henri Foucquier,Kean, la plus belles des ponctuées, Ohl, orpheline de juillet, rosa gallica complicata, rosa gallica versicolor, Amélie de Mansfield, bacchante, rose foucheaux, velours pourpre, triomphe de Flore, bouquet de Vénus, cocarde pâle, double brique, général Donadieu, la nationale, Marie Tudor, provins renoncule, Mazeppa








Une association pour les roses galliques:


rosa gallica 




Jolis jardins où les admirer :

Jardin d'André Eve



Roseraie de cour de Commer




roseraie du val de marne
















Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog