Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Rosa noisettaena ou les roses de Noisette

Publié par


rnoisette.jpg                                             rosa noisettaena




Section : CHINENSES

Ces roses dites Noisette font partie d'un groupe de variétés complètement différentes des autres variétés citées  dans d'autres pages par leur couleur, leurs caractères remontants et grimpants pour certains.
Elles font partie de la section des Chinenses mais leur apparition s'est faite aux Etats unis puis en France par le biais de 2 frères, Philippe et Louis Noisette. Le premier, installé à Charleston en Caroline du sud  avait reçu une misSion botanique du gouvernement et était devenu jardinier en chef du jardin botanique de la société de médecine de l'état .Les frères Noisette appartiennent à une grande famille d'horticulteurs résidant en France ( 20 frères et soeurs, les garçons sont tous horticulteurs !!) .


250px-Rosa moschata
                            rosa moschata ( rose musquée)



Grand amateur de fleurs et principalement de roses, il avait offert à son voisin John Champneys, un planteur  de riz également amateur de roses, un spécimen de la rose "old blush". Champneys l'hybrida avec la "rose musquée" ( rosa moschata) et la production ainsi obtenue sera dénommée " Champneys pink cluster". Le découvreur en retour en fit don à Philippe Noisette qui  en sema les graines et obtint une 2e nouveauté, carnée qu'il envoya ensuite à son frère Louis à Paris.



1088_5_2_oldblush.jpg                                         old blush



Le second, Louis comme ses frères était horticulteur et avait acquis une grande renommée. Il avait été en 1795 chargé du jardin botanique de l'hôpital du Val de grâce. En 1806, il avait acheté faubourg St Jacques, un grand terrain pour établir des pépinières et s'établir à son compte. Lorsqu'il reçu le rosier de son frère , il le mit tout de suite en vente. Redouté le fit figurer dans le second volume de son ouvrage sur les roses en 1821 sous le nom de "rosier de Philippe Noisette"(  rosa noisettiana). Elle eut tout de suite un grand succès et fut hybridée par la suite par d'autres pépiniéristes et par Louis Noisette, toutes ses variétés constituèrent ensuite le groupe des Rosiers de Noisette.





En 1825, dans son catalogue, Louis Noisette proposait 18 variétés de Noisette et 31 l'année suivante.
Vibert fut l'un de ceux qui travailla le plus activement ce groupe.En 1828, il en proposait 85 variétés dans son catalogue dont 44 hybridées de Chine et Noisette qu'il avait semé lui-même.

Ce groupe fut travaillé par Laffay et Mauget.

Au milieu du 19e siècle, William Paul dans "The rose garden" en répertoriait 97 variétés.
Vers 1860, le jardin du Luxembourg à Paris en possédait 106 variétés.

De nos jours, il en reste une centaien environ.





Narrow-Water.jpg                                               narrow water


Descriptif rapide


Arbuste de 150 cm et plus chez les variétés sarmenteuses.
Rameaux vigoureux, vert gai brillant, glabres avec des aiguillons forts.
Feuilles : 7 folioles, rarement 5, larges ovales, lancéolées, vert tendre
Fleurs : nombreuses, réunies en bouquets, blanc carné chez le type, mais variable dans les variétés.
Floraison abondante toute la belle saison, parfum très bon.

Ont distingue 2 "types" : un apparenté aux roses thé avec les mêms caractéristiques de culture comme 'Lamarque"
un resté proche de la rose musquée comme "Aimée Vibert".
De nombreuses variétés forment de petits grimpants dont pour la plupart dépourvus d'aiguillons.

Un défaut de l'espèce : les pédoncules faibles ont du mal à soutenir les fleurs qui tombent. Ce qui par contre peut être un atout chez les grimpants.

Ces rosiers comme les roses thé apprécient les climats doux et chauds, mais à la roseraie de L'Hay les roses les variétés résistent très bien au climat plus rude d'ile de France.

Elles apprécient des apports réguliesr d'engrais et de nombreux arrosages.
La taille d'effectue en fin d'hiver en veillant à ne pas trop rabattre.





Lamarque.jpg                              Lamarque


Un marin rosomane et une famille de rosiéristes : Bougainville et les COCHET

( article tiré de la nouvelle encyclopédie des roses de François Joyaux)

L'amiral de Bougainville ne fut pas seulement le célèbre explorateur du Pacifique. Il fut également homme de son temps, passionné de botanique et d'horticulture. On lui dédia le genre "Bougainvillea", celui des bougainvillées. Et comme l'impératrice Joséphine, il s'intéressait à la flore tropicale : dans son château de Suisnes ( acheté en 1799 comme Malmaison) il possédait des serres dans lesquelles poussaient palmiers et bananiers.
Mais les roses l"intéressaient également.En 1805, il fit d'ailleurs tracer une allée de rosiers dans son parc.

Son jardinier s'appelait Christophe Cochet. Trois ans plus tôt, il l'avait aidé à acquérir une pépinière tout près du château. Ainsi avaient débuté les pépinières Cochet, lesquelles passèrent en 1819 à Pierre Cochet, le fils de Christophe.
Aussi, ce dernier dédia t-il une de ses premières obtentions à l'amiral ( décédé depuis 1811), le bienfaiteur de son père : ce n'était que juste reconnaissance du service rendu.
Bougainville avait ainsi contribué à lancer une famille qui au fil du 19e siècle donnera naissance à une véritable dynastie de grands rosiéristes. Plus encore, il avait aidé tout un terroir à se développer grâce à la rosiculture : imitant l'initiative des Cochet, la commune de Grisy-Suisnes sera à la fin du siècle l'une des principales régions françaises productrices de roses pour la fleur coupée.

Philémon Cochet, puis Pierre, puis Scipion : établis à Grisy-Suisnes des années 1820 aux années 1890 ; Obtentions diverses.
Cochet-Cochet: établi à Grisy-Suisnes, puis Coubert, des années 1890 aux années 1900 :obtenteurs de rosiers rugueux en collaboration avec Gravereaux à l'Hay les roses.



blush-noisette.jpg
                                   Blush noisette ( rosa noisettaena)


Les variétés


De Vibert : Aimée Vibert ( bouquet de la marièé), Miss Glogg, Philomèle, Annie Vibert
De Gray ( Angleterre) :Alistair Stella Gray ( golden rambler)
De Lévêque : Belle vichyssoise
De Robert : Isis
De Mauget : blanc pur
De Guillot père : pavillon de Prégny
De Guillot fils : Mademoiselle Anne-marie Côte, Mademoiselle Blanche Durrschmidt, Marie Accarie
De Cochet : Bougainville, Mme Pierre Cochet, Marie Robert
De Prévost : camélia rouge
De Lacharme : boule de neige, coquette des blanches, Mme Alfred de Rougemont, Mme Françoise Pittet, perle des blanches, coquette des alpes, lady Emily Peel, Louise d'Arzens
  
De Ducher : bouquet d'or, rêve d'or, William Allen Richardson
De Trouillard : Céline Forestier ( lusiadas)
De Champneys ( USA) : champney's pink cluster
De Coquereau : chromatella
De Dubreuil : crépuscule
De Deschamps : Deschamps
De Desprez : Desprez à fleurs jaunes( jaune desprez)
De Fellemberg : Fellemberg ( la belle marseillaise)
De Moreau-Robert : l'abondance, Mme Carnot
De Maréchal : Lamarque
De Schwartz : Mme Alfred Carrière, Aline Rosey, Emilia Plantier, Mme Auguste Perrin, Olga Marix
De Nabonnand : reine Olga de Wurtemberg, Mme Jules Franke, Lily Mertschersky, Mme Julie Lasseu, Wassili Chludoff

De Noisette : rosa noisettaena ( blush noisette, belle noisette ou bengale noisette), repens
De Boyau : solfatare
De Laffay : bouquet tout fait
De Robert et Moreau : Cornélie, l'arioste
De Pierre Roeser : Caroline Marniesse, vicomtesse d'Avesne
De Garçon: étendard de Jeanne d'arc
De Varangot : Jacques Amyot
De Trouillet : la biche
De Bernaix: Claire Jacquier, duchesse d'Auerstadt
De Soupert et Notting : Gribaldo Nicola
De Geschwind : Marie Dermar
De Daisyhill : narrow water
De Pernet : triomphe de noisette











La variété que j'ai récemment commandée :



JACQUES AMYOT



Jacques-Amyot.jpg



Les variétés que je souhaite acheter :




1.MME ALFRED DE ROUGEMONT



Madame-Alfred-de-Rougemont.jpg





2. AIMEE VIBERT
aimeevibert.jpg










Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog